L’allaitement et moi

Encore un sujet « tabou »! Je ne comprends pas pourquoi?! Chacun est libre de faire comme il l’entend! 

Pour moi l’allaitement a toujours été très important. Depuis ma plus tendre enfance je savais que je voulais allaiter mes enfants. J’ai vue ma mère NOURRIR ma soeur de cette façon est je trouvais cela normal! Du coup quand j’ai eu Number One pour moi la question ne s’est même pas posé. Je voulais allaiter coûte que coûte sauf que tout ne s’est pas passé comme je le voulais… Number One ne tétée pas assez du coup je n’ai pas eu ma montée de lait, de plus,je mettais mis une pression de dingue à ce sujet et ma nature TIMIDE (ou pas assez sure de moi) je n’ai pas osé parler au corps médical de mes difficultés.  Du coup à 1 mois et demi Number One a du passer au biberon et pour moi cela a été un véritable ÉCHEC!

Du coup quand j’ai accouché de Mister Two je ne me suis pas prise la tête, je me disais « ça marche tant mieux sinon bah y a les biberons ». Et par chance cette fois tout à fonctionné a merveille! Montée de lait, lactation, crevasses (et oui fallait s’y attendre). Pour Mister Two je ne faisait pas autant attention aux produits que j’utilise par rapport à aujourd’hui mais pour la crème j’avais essayé de trouver une crème la moins cracra possible! Bref cela a été 8 mois de bonheur lacté… 

Actuellement, Bébé Plume est aussi une bébé lactée! Avec elle c’est assez différent car J’ai eu de belles et très douloureuses crevasses mais par chance J’ai eu une sage femme a domicile en OR! Elle m’a fournit des conseils et comme elle est très produits naturelles nous nous sommes très bien entendu. Du coup, je voulais vous retranscrire les conseils qu’elle m’a donné en cas de crevasses…

– Se fournir la crème LANSINOH qui est une crème a base de Lanoline et l’avantage c’est que bébé peut l’ingérer sans conséquence car elle est 100% naturelle. 

– Faire des papillotes de compresses de lait maternel

– En journée pour éviter le contact avec du coton jetable ou lavable j’ai privilégié des coquillages d’allaitement

Et J’ai même eu le droit à de l’homéopathie (pardon je n’ai ni gardé les tubes, ni l’ordonnance)

En tout cas cela a très bien fonctionné sur moi! 

L’allaitement à MES yeux est un moyen de partager un moment privilégié avec ma Plumette, un moyen pratique car pas besoin d’embarquer toute la maison a chaque sortie. Bien évidemment il a fallut faire quelques emplettes comme des soutiens gorge d’allaitement (Ceux de chez Kiabi et la Halle font très bien l’affaire), des coussinets pour la nuit et lavable et surtout mes coquillages d’allaitement ce sont devenus pour moi mes INDISPENSABLES, et des débardeurs car je n’ai pas investi dans des hauts spécial allaitement tout simplement car je n’avais pas envie de débourser des sous dans des vêtements que je ne vais porter qu’un laps de temps. 

Pour MA part le biberon n’était pas envisageable car Je voulais allaiter sauf si je n’avais pas pu. Je sais que beaucoup de personnes le font par peur d’être juger de ci ou de ça mais sachez qu’avant tout il faut en avoir envie pour soi et pour son enfant. Surtout pas par OBLIGATION car ce ne sera pas une bonne expérience. 

Bonne expérience lactée les futures Mamans 😀

Publicités

Lui, Moi ça donne Toi

Toi mon Number One! Ce soir C’est à toi que je décide de consacrer un article car même si je parle peu de temps, tu fais partie de ma vie. Une vie qui a réellement commencé quand tu es venu au monde. Je me souviens de ce moment magique où j’allais te rencontrer! Je ne t’avais pas encore vue que je savais déjà que j’allais t’aimer du plus profond de mon âme! Vous savez je me suis toujours vue maman a 23 ans mais tu en a décidé autrement, tu voulais une jeune maman donc quelques mois après avoir soufflé ma 22eme bougie tu s décidé de faire de moi TA MAMAN! Un rôle que je ne connaissais absolument pas, un rôle que j’allais découvrir avec toi. Nos débuts n’ont pas été parfait, allaitement stoppé à cause de ta non prise de poids (dormir ou manger tu devais choisir) donc j’ai découvert ma 1ere défaite. Tu es passé sans difficulté au biberon, tu as fait tes nuits très rapidement, une poussée dentaire sans plainte, un bébé parfait quoi.

Et puis vient un jour où tout à basculé pour Toi et Moi. Le jour où l’on ma séparé de Toi! Le jour où on m’a éloigné de Toi! Le jour où j’ai été PRIVÉ de Toi! Je n’en dirais pas plus sur cette douloureuse période qui continue! Je veux juste parler de Toi,mon Number One, mettre des mots sur mon Amour inconditionnel! 

Tu es joueur, taquin, câlin, aimant, bourrés de belles qualités (je suis sa maman à mes yeux il est parfait) mais tu peux être aussi un peu jaloux, boudeur car je suis pas exclusivement à Toi! Malheureusement je n’ai pas encore trouvé la formule magique pour me dupliquer. Nos moments ensemble sont intense, riche, fatiguant mais une belle complicité est bien présente. Et quand tu es avec nous, nous sommes une famille, pas une famille recomposée, juste une FAMILLE!

J’ai de la chance de t’avoir mon Number One car en plus d’être un enfant adorable, tu es aussi un super méga grand frère. Pour le moment l’interaction est forte entre Mister Two et Toi mais je sais que tu seras aussi attentionné, gentil, attentif, protecteur, doux avec Plumette. En faite je me rends compte que j’ai ÉNORMÉMENT de chance de t’avoir comme 1er enfant car tu as toujours était facile à vivre… 

Il nous tarde de te retrouver pour ce joli mois de vacances tous ensemble, enfin réunis car même à des centaines de kilomètres, tu es près de Moi, près de mon coeur, ta place est là et je ne perds pas espoir qu’un jour cette situation changera… 

(Pour des raisons personnelles ce sera la seule photo de lui qu’il y aura sur cet article. Bien qu’aujourd’hui il ne ressemble plus du tout à ça)

              Mon fils, Mon Number One!